Téléchargement mémo : Le cloud en une page

Mémo - Le cloud en une page

Le Cloud Computing c’est quoi ?

Le Cloud Computing ou plus simplement Cloud n’est pas une technologie c’est en réalité une nouvelle façon de fournir et de consommer des services informatiques. En revanche ce nouveau mode de consommation informatique nécessite la mise en place de différentes technologies.

Pour le grand public le Cloud c’est souvent des applications (Gmail) ou du stockage (iCloud, Dropbox).

En entreprise, le Cloud se caractérise en trois grandes familles : privé, publique et hybride.

Le Cloud privé est une infrastructure matérielle dédiée à une entreprise, cette infrastructure peut être louée ou achetée, hébergée au sein de l’entreprise ou hébergée par un prestataire. La notion importante est l’utilisation exclusive.

Le Cloud public est une infrastructure matérielle partagée entre plusieurs entreprises. Dans ce cas, chaque “locataire” est isolé des autres et paie un abonnement au service.

Le Cloud hybride n’est pas une infrastructure, mais le fait d’utiliser en même temps plusieurs types de Cloud, privé ou public.

 

Ensuite les usages de ces plateformes se décomposent en de nombreux acronymes :

IAAS : Infrastructure As a Service (machines virtuelles), SAAS : Software As a Service (logicielles)
PAAS : Plateforme As a Service (plateforme de développement)

Tous ces acronymes décrivent une utilisation en “libre-service”.

Quel Cloud pour quel usage ?

Le Cloud privé est utilisé principalement pour stocker des données et des applications sensibles que des entreprises ne peuvent confier à un tiers. Compte tenu de l’utilisation exclusive, il présente une garantie de sécurité élevée. En revanche, de ce fait le coût va lui aussi être plus élevé et comparable à une infrastructure traditionnelle apportant néanmoins de nouvelles fonctionnalités d’utilisation.

Le Cloud public est lui dédié aux données et applications moins sensibles ou aux entreprises ne pouvant  ou ne souhaitant pas supporter les coûts d’achat et de maintien d’une infrastructure informatique. Compte tenu de la mutualisation de l’infrastructure, la sécurité ainsi que les performances ou bien encore la personnalisation peuvent être extrêmement réduites au regard du Cloud privé.

Néanmoins, le Cloud public permet de bénéficier de l’élasticité du Cloud, c’est-à-dire que la capacité à faire évoluer à la hausse ou à la baisse la puissance de son infrastructure en fonction des besoins. La facture sera elle aussi fonction de l’utilisation.

Le Cloud hybride permet d’allier le meilleur des deux solutions. Il permet aux entreprises de disposer d’un Cloud privé pour les données et applications ultra-sensible et d’un Cloud public permettant l’utilisation moins contraignante et moins onéreuse.

Pour conclure, le Cloud est un nouveau mode de consommation tout comme fut l’arrivée des banques, des supermarchés ou d’internet. L’appropriation de ces méthodes sera progressive, mais est déjà bien en marche. Et vous, êtes-vous prêt ?

Pour télécharger le mémo au format PDF merci de renseigner les champs suivants :


Votre nom (obligatoire)

Votre prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)